Contexte

L’eau potable, l’hygiène et l’assainissement : des facteurs essentiels pour l’humain

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous est un enjeu majeur et mondial pour la paix, l’économie, et la santé publique. L’eau et l’assainissement sont deux domaines complémentaires dans la lutte contre de nombreuses maladies.

En effet, si l’eau potable est source de vie, un environnement insalubre est quant à lui, source de risques pour la santé. Pour éviter la propagation de maladies, il est indispensable d’établir un lien entre eau, assainissement, pratiques d’hygiène et santé publique. L’accès à l’eau, sa préservation, sa bonne gestion sont donc des conditions de base de tout développement durable.

Cette problématique est récurrente dans les pays en voie de développement, mais se trouve également dans des pays dits développés, par exemple en France en 2015 dans les camps de migrants, « de la jungle » de Calais. L’ONG Solidarités International est ainsi intervenue dans ce contexte pour donner à près de 3000 migrants un accès digne à de l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement grâce à « la distribution de kits hygiènes, de récipients (bidons & jerricans) pour garder l’eau potable, ainsi que par la construction de blocs sanitaires composés de toilettes et de cabines privatives pour la douche, accessibles 24h/24 ». Pour plus de renseignements sur leur intervention, vous pouvez consulter l’article de Solidarités International.

Lorsque les humanitaires interviennent dans un contexte d’urgence sur des projets eau/hygiène/assainissement (dits « projets  WASH » pour « water, sanitation and hygiene »), ils se référent pour la plupart, et lorsque pertinent, à la Charte humanitaire et les standards minimums de l’intervention humanitaire du projet Sphère. Ce projet Sphère « constitue l’un des ensembles de principes communs et de standards universels minimaux des domaines de l’intervention humanitaire destinés à sauver des vies ». Cette charte permet de suivre une ligne directrice dans divers contextes.

Quelques exemples des standards en urgence : les besoins totaux en eau potable sont définis à 15 litres par jour et par personne ; en ce qui concerne l’assainissement, à un maximum de 20 personnes par latrine. Pour en savoir plus, consultez le guide Sphere.

Evolution

Consulter

Acteurs

Consulter

Métiers

Consulter

Enter your keyword